Aller au contenu

Art sonore à l'Abbaye

Édition 2024

Le samedi 27 avril prochain aura lieu la 3e édition de notre fameuse soirée Art sonore à l’Abbaye dans la chapelle de l’Abbaye Notre-Dame-Du-Bon-Conseil  situé au 670 rang Sainte-Evelyne à Saint-Benoît Labre.
 
Pour l’occasion, vous aurez la chance de découvrir le travail d’artistes de renommée internationale qui offriront des performances exclusives suite à une courte résidence au sein de ce lieu enchanteur.
 
Prenez connaissance de la programmation complète ci-bas et réservez vos billets ici dès maintenant!
 
*Formule spectacle et hébergement disponible.
 

PROGRAMMATION

RENÉ LUSSIER & ROBBIE KUSTER
Guitare, daxophone, batterie, orgue à clous et égoïne

Figure emblématique de la musique actuelle québécoise, René Lussier échappe aujourd’hui à toute étiquette. Il compte à son actif 50 ans de carrière et 25 albums indépendants. Son parcours local et international est jalonné de collaborations avec des musiciens d’exception. Compositeur, improvisateur et performeur redoutable, il explore en virtuose de multiples terrains de jeux où la liberté est une exigence.

D’une grande polyvalence, Robbie Kuster accompagne, quant à lui, les plus grands noms du jazz et de la chanson québécoise. D’une fluidité technique exceptionnelle, ce formidable batteur à la fois sensible et fougueux se révèle être un improvisateur et un créateur à part entière. Alternant compositions et improvisations, ce duo dépasse volontairement les bornes. Chaque prestation est unique.

STEVE BATES & KARL LEMIEUX
Vidéo et art sonore

Steve Bates est un artiste, musicien et à l’occasion commissaire dont les oeuvres et les performances ont été diffusées au Canada et à l’international. Il détient une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia. À partir du matériau sonore il élabore des projets évoquant des réseaux de communication ou qui mettent au jour des particularités propres à un lieu. Par le son, il mesure, ploie, ignore ou étire le temps, cherchant à moduler pour le spectateur l’expérience du lieu.

Karl Lemieux est un cinéaste dont le travail s’inspire du dialogue entre le cinéma, la musique et l’art sonore. Il a réalisé plusieurs films expérimentaux et donné de nombreuses performances de cinéma en direct avec des musiciens d’avant-garde. Au coeur de sa pratique, incluant également de la fiction, l’importance du dispositif cinématographique et l’attachement à la pellicule 16mm sont essentiels. Ses films, installations et performances ont été présentés à l’international.

NELLY-ÈVE RAJOTTE
Vidéo et art sonore

Nelly-Ève Rajotte est professeure à l’École de Design de l’UQAM où elle dirige l’axe Image en mouvement et design sonore. Artiste visuelle et médiatique, sa pratique hybride s’intéresse tout particulièrement à l’image en mouvement, au son et à l’immersion – et ce, à travers la performance et l’installation. La démarche de Rajotte se distingue par son intérêt pour la perception. Elle investigue la relation à l’espace et sonde l’arborescence des sensations physiques et des états psychologiques inscrits dans la réception. Elle a participé à de nombreuses expositions au Québec, au Canada ainsi qu’à l’international. 

BLACK GIVRE (Samuel Bobony)
Vidéo, batterie et art sonore

Connu sous le pseudonyme Black Givre, Samuel Bobony est un artiste sonore, musicien et compositeur qui participe activement à la scène musicale montréalaise depuis quinze ans. Ses recherches portent sur la cohabitation d’univers hétérogènes, composés de paysages sonores, de sons concrets et de synthèse, combinés à sa batterie acoustique et numérique. Il élabore des outils interactifs pour sa batterie augmentée afin de manipuler en temps réel les images, les bandes-son et les traitements de signaux. Il a réalisé plusieurs albums, performé lors de festivals et de tournées nationales et internationales et est récompensé d’un Prix GAMIQ dans la catégorie du meilleur album expérimental de l’année en 2013.

Crédit photo : Camille Gladu Drouin
Crédit photo : Roby Comby
Crédit photo : Talija Anctil Corso

AJOUT À LA PROGRAMMATION : DELPHY BOUDREAU
Installation visuelle et sonore

Delphy Boudreau est une artiste originaire de Montréal qui habite et travaille à Québec. Elle est récemment diplômée de l’Université Laval en Arts visuels. Elle est la cofondatrice du festival sonore interdisciplinaire L’Écoute et est récipiendaire du prix pour artistes en émergence Louise-Viger ainsi que du prix LA CHAMBRE BLANCHE.

Dans sa démarche artistique, elle est à la recherche de ce que l’on oubli de notre quotidien, de ce qui est inaudible, invisible, ou qui semble banal. Elle recontextualise des données, des gestes, des sons, ou des objets en réalisant des installations sonores, des dispositifs ou des images qui visent une certaine abstraction. Au fil de ses pas, elle désire développer un état de présence aiguë qui lui permet de traduire ces données en oeuvres, afin d’en dégager l’aspect poétique. Elle exploite le peu, affectionne le banal et touche l’imperceptible.

Dans le cadre d’Art Sonore à l’Abbaye – 3e édition, le public aura la chance de découvrir son œuvre Sans titre (marches sonores), une installation visuelle et sonore : « Je cherche à atteindre une position d’écoute aiguë, en utilisant des outils tels que les microphones afin de diriger mon écoute et de l’amplifier. Lorsque je marche, je tente de suivre les sons et de me déplacer en ne suivant que mon sens de l’écoute. Ceci m’a amené à redécouvrir les espaces que je fréquente, en utilisant des microphones qui captent la vibration de la machinerie et de la ventilation d’un lieu. J’ai capté un type de son que l’on tend à oublier puisque c’est un bruit constant et ressemblant à du bruit blanc. Ensuite, j’ai créé une pièce sonore qui recontextualise et juxtapose plusieurs extraits en explorant les différentes tonalités des bruits. Lors de ces marches, je conserve les traces de mon parcours avec un suivi GPS, ce qui me permet ensuite d’en extraire les formes et de créer une composition visuelle. Ces formes sont des parcelles du territoire, mais plus spécifiquement de l’espace négatif de ce parcours. Je crée ensuite une composition visuelle en manipulant l’échelle, la couleur er la relation entre les formes afin de proposer une nouvelle lecture de ces formes. » explique-t-elle.

Un bel ajout à la programmation à découvrir absolument lors de votre passage!

Pour informations : info@execentrer.ca | 581-681-0797 #1

Ce projet est rendu possible grâce à nos partenaires :